Le trafic de drogue pèse plus de 2,7 milliards d’euro par an en France

Le trafic de drogue pèse plus de 2,7 milliards d’euro par an en France

Le trafic de drogue pèse plus de 2,7 milliards d’euro par an en France

Le narcotrafic ou le trafic de drogues ou trafic de stupéfiant est un fléau social mais désigne également des échanges commerciaux relatifs à des substances psychotropes et qui sont évidemment illégaux vis-à-vis de la loi. Des conventions de l’ONU et des législations internationales essaient de réglementer ce trafic depuis le début du 20ème siècle.

Les éléments qui font tourner le narcotrafic dans le monde

A rappeler que le trafic de drogue est soutenu tout d’abord par la culture des matières premières pour la fabrication des stupéfiants. Puis, il y a la distribution et la mise en vente qui sont strictement condamnées par la loi. A l’opposé des trafiquants de drogues, des dispositifs de lutte contre ce marché illicite sont mis en place, y compris l’ONUDC. Les dispositifs et les trafiquants sont continuellement comme le chat et la souris.

Selon le rapport annuel mondial sur les drogues, le trafic de drogue, y compris la consommation et les saisies, avoisine les 500 tonnes d’héroïne sur le marché international. La République Démocratique de Lao, l’Afghanistan, le Myanmar sont indiqués parmi les grands producteurs d’opium, d’héroïne et de morphine. Les pays limitrophes de l’Afghan, les Balkans et les routes du Nord sont la trajectoire pratique du trafic de drogues pour parvenir et/ou passer par la Russie et l’Europe Occidentale, y compris la France. Environ 250 milliards d’euros sont en jeu tous les ans dans le trafic de drogues, presque tous les pays sont touchés de loin ou de près.

L’effet du trafic de drogues pour la France

En France, ce sont le cannabis et la cocaïne qui couvrent en grande partie le trafic de drogues. L’INSEE estime que la valeur marchande plafonne les 2,7 milliards d’euros, environ 0,1 point du PIB français. Ces chiffres sont collectés à partir des données fournies par la Mission interministérielle de lutte contre le trafic de drogues. Effectivement, la consommation de drogues en France est évaluée à 3,1 milliards d’euros, mais en soustraire 400 millions d’euros correspondant au poids des importations. A noter que ces chiffres sont approximatifs et peut-être sous-estimés par manque de confiance entre les enquêteurs et les enquêtés.